Injections de fillers acides hyaluroniques

Les produits de comblement ou fillers sont aujourd’hui essentiellement lentement résorbables. Ceci évite ainsi les réactions à corps étrangers ou inflammatoires de rejet.

Les produits de comblement à base d’acide hyaluronique sont des produits de synthèse à base de sucre. Ils sont reconstitués sous forme de gels plus ou moins épais et visqueux, ce qui permet de les injecter dans tous les plans tissulaires. Derme superficiel pour traiter les ridules, derme moyen et profond pour les rides moyennes et profondes, tissu sous cutané pour atténuer les zones creuses et repulper un visage, zones plus profondes pour améliorer la volumétrie du visage : les tempes, les pommettes, le nez, le menton, l’ovale du visage.

Ces acides hyaluroniques sont très bien tolérés et ont la capacité d’absorber les molécules d’eau, ce qui accroît l’efficacité des fillers après l’injection.

La séance commence par une analyse et un diagnostic des lésions et altérations à traiter. Puis le chirurgien plasticien, après s’être assuré de l’absence de contexte allergique sévère, va réaliser un plan de traitement. Un premier bilan photographique est réalisé. Une photo datant de 10 à 20 ans vous sera demandée pour étayer l’analyse du vieillissement de votre visage.

Le déroulement d’une injection peut concerner une zone bien ciblée, comme concerner l’ensemble d’un visage. Il peut être dans un visage nécessaire d’associer plusieurs viscosités de gels différents à différentes profondeurs. Dans tous les cas, un devis préalable vous est soumis en fonction du nombre de zones à traiter et des quantités de gel à injecter.

Comprendre la biodynamique des effets du vieillissement

L’expérience acquise après des années d’injections de patients, d’études anatomiques, d’analyse des résultats au quotidien, de confrontation avec les résultats de la chirurgie, nous ont permis de mieux comprendre la physiologie du vieillissement.

La correction des pertes de volumes du visage par les injections de comblement, entraîne un retour à la normalité des contours et du soutien.

Que se passe t il ?

Les tensions musculaires du visage s’installent pour lutter de façon active contre la ptose du visage. Ces contractures musculaires contribuent au vieillissement par le durcissement des traits. Rétablir les contours et les volumes permet de mettre au repos ces tensions musculaires.

Un menton fuyant par exemple va entraîner des contractures musculaires des muscles du menton.

La ptose cutanée du cou et de l’ovale va entraîner une contraction des muscles platysma du cou.

Une pommette creuse avec un manque de soutien osseux sera responsable d’une augmentation des cernes et des rides de la patte d’oie.

Ainsi outre les injections de botox qui mettent les muscles de la mimique au repos, les injections de fillers apportent aussi une amélioration indirecte sur la dynamique du visage et la prévention du vieillissement.

Le concept de MD codes de Mauricio De Maio

Dans le même esprit, ce chirurgien plasticien brésilien fort d’une expérience internationale en injections de rajeunissement a décrit et codifié des techniques d’injections basées sur des points précis multiples pour les corrections de l’ensemble du visage.
Ces points correspondent à des quantités précises, modes d’injection précis en bolus, rétro traçants ou éventail, à des profondeurs précises.
Le patient doit décrire par des adjectifs ce qu’il ressent : triste, fatigué, émacié, amaigri, enlaidi.
Bien entendu on peut traiter des patients de tous les âges soit pour le rajeunissement, soit pour l’embellissement ou la correction d’anomalies morphologiques telles que prognathisme ou rétrognathisme, rétrogénie, malformation du regard ou des paupières.

Les nouvelles techniques d’injection à l’aide de micro canules à l’extrémité non tranchante sont moins douloureuses, moins agressives et moins génératrices de bleus et de traces cutanées. Le recours à un gel anesthésiant local est rarement nécessaire.
Le Dr Azencot utilise un micro-moteur permettent des injections précises indolores et motorisées.

Les zones que nous pouvons traiter sont toutes les rides et ridules de l’ensemble du visage front, pattes d’oie, joues, sillons naso-géniens, commissures buccales.

Le traitement des pommettes : avec des gels très épais et volumateurs, permet de les augmenter naturellement et de réharmoniser l’équilibre du visage. Cette zone va souvent de pair avec les sillons naso-géniens.

Le traitement de l’ovale du visage : va redessiner le contour de l’ovale en repulpant et en exerçant un effet tenseur tout le long des courbes de l’ovale.

La région du menton : très utile à traiter pour le déplisser, supprimer les zones d’ombres, atténuer les rides commissurales de bouche et avoir une incidence sur l’ovale. Un menton fuyant reculé ou trop étroit sera élargi et projeté avec des gels à forte viscosité. Un traitement botox pourra y être associé.

Le réourlage et l’embellissement des lèvres : doit se réaliser de façon la plus naturelle possible et surtout progressive. Plusieurs zones distinctes sont à prendre en compte : philtrum ou crêtes verticales, bord libre des lèvres, vermillon ou lèvre rouge, lèvre blanche pour ses ridules. Tout est affaire de bon goût et de dosage des volumes utilisés, suivez les conseils de votre chirurgien plasticien, mieux vaut plusieurs séances douces pour atteindre un résultat naturel et durable.
L’utilisation du micro-moteur rend cet acte moins douloureux et plus précis.

 

 

Réourlage et augmentation de volume des lèvres par acide hyaluronique

 

Le traitement du cerne : souvent complexe et multifactoriel, il consiste à combler la zone creuse qui s’installe entre la pommette et la paupière inférieure en utilisant des gels spécifiques peu réticulés et en petites quantités. Quasi indolore il s’effectue le plus souvent à la canule par un à deux points d’entrée. Le résultat est immédiat et toujours spectaculaire.
On peut y associer le traitement des fines ridules de la patte d’oie.

Nous évitons le traitement botox de la patte d’oie dans la même séance pour éviter le ralentissement de la circulation lymphatique génératrice de lymphoedème transitoire.

 

 

Traitement du cerne par injection d’acide hyaluronique à la micro-canule

 

 

La rhinoplastie médicale : le nez peut être injecté soit pour camoufler des petits défauts séquellaires de rhinoplastie mais aussi être un traitement à part entière : on parle de rhinoplastie médicale. Modifier un profil, corriger la pointe, atténuer une bosse ou combler un creux, projeter une pointe de nez, atténuer un nez plongeant. Ces techniques ayant leurs limites, demandez conseil à votre chirurgien plasticien.

La mésothérapie et les skin boosters : les gels peuvent être utilisés en nappage sur des zones étendues du visage dans le traitement des rides diffuses ou pour repulper un visage complet, dans ce cas trois séances à 15 jours d’intervalle. Très bien pour le décolleté et le cou.

Rebooster la peau et la recharger en acide hyaluronique. Restylane vital, Volite.
La mésothérapie peut être effectuée à l’aiguille ou à la canule (NCTF, cocktail polyvitaminé, vitamine C, rétinol, acide hyaluronique). Elle peut aussi être appliquée dans le protocole de soins LEGATO 3 pour une meilleure pénétration sans aiguille : microplasma en roller pour fractionnement et délivrance transépidermique, radiofréquence pour le raffermissement et sonophorèse aux ultrasons pour la pénétrance des produits.

Pénoplastie et labiaplasties médicales : les injections d’acide hyaluronique peuvent aussi être utilisées pour augmenter le diamètre du pénis masculin. Il est aussi utilisé dans le traitement de réourlage de la vulve et dans l’augmentation du point G.

La fréquence des injections est directement liée à la longévité des gels qui est en moyenne de 12 à 18 mois. Même si des injections de consolidation et d’entretien sont nécessaires sachez que ces produits vont générer la synthèse d’un tissu fibreux et collagénique qui va lui être définitif. Au fur et à mesure des séances les quantités utilisées diminuent. Votre devis tient compte des quantités utilisées et de l’importance du travail à réaliser sur vous.

La qualité des produits : votre chirurgien plasticien n’utilise que des produits autorisés en esthétique médicale ayant la norme CE et ayant fait l’objet d’études scientifiques sérieuses (Juvederm, Volift, Volite, restylane, teosyal). Un devis comportant la traçabilité et les numéros de lot des produits injectés vous sera remis.

Les inducteurs tissulaires : Radiesse et Ellanse 

Le radiesse est un gel d’hydroxyapatite à résorption lente qui outre le comblement a des effets inducteurs tissulaires, c’est-à-dire qu’il va favoriser la synthèse du collagène.
ELLANSE : Gel de POLYCAPROLACTONE qui existe en 4 durée de vie : de 6 mois pour le S à 4 ans pour le E. Volumateur et inducteur tissulaire du collagène de type 3.

Ces deux gels sont recommandés pour le front, les tempes, les pommettes, le menton, le contour de l’ovale, les contours du nez, le dos des mains. Ils ont un fort potentiel de soutien mécanique surtout au contact de l’os, d’où un réel remodelage profond des contours.

Pourquoi choisir de se faire traiter par un chirurgien plasticien ?

Il a une expérience importante des phénomènes de vieillissement du visage ainsi que de leur incidence sur les modifications anatomiques. Cette anatomie il la maîtrise au quotidien vu son expérience chirurgicale et sa formation.

Connaissant les possibilités et les limites des actes chirurgicaux de rajeunissement et des actes de médecine esthétique, il est à même de vous conseiller sur l’un ou l’autre des traitements voire l’association des deux.