Reconstructions mammaires

Reconstructions mammaires

Le Docteur Azencot a développé une expertise particulière en matière de chirurgie reconstructrice des seins. Il la pratique depuis 20 ans et a été parmi les premiers chirurgiens à développer l’utilisation des implants anatomiques en reconstructions mammaires ainsi que l’utilisation des transferts graisseux en chirurgie mammaire.

Ceci lui a permis d’acquérir une expérience importante dans le traitement des seins difficiles tels que malformations, asymétries, prothèses compliquées, reconstructions mammaires.

Son expertise est ses conseils vous seront d’un apport précieux.

Contexte et indications

La demande de reconstruction mammaire est fréquente et survient le plus souvent après un parcours de soin douloureux et éprouvant.

Les reconstructions différées du sein peuvent commencer à s’envisager 9 à 12 mois après la fin d’un traitement par radiothérapie.

En l’absence de radiothérapie, un délai de consolidation de 6 mois parait suffisant.

En attendant la reconstruction la patiente est porteuse d’une prothèse externe temporaire.

Dans certains cas, une mastectomie peut s’accompagner d’une reconstruction mammaire dans le même temps, c’est la reconstruction mammaire immédiate.

Les patientes concernées ont une lésion in situ non invasive ou intracanalaire nécessitant une mastectomie mais pas de traitement complémentaire à priori. Cela concerne aussi les patientes ayant déjà bénéficié d’un traitement conservateur par le passé et qui pour une nouvelle lésion du sein nécessitent le recours à la mastectomie, dans ce cas il n’y aura pas de radiothérapie car déjà faite auparavant.

Les mastectomies dites prophylactiques bénéficient également de reconstruction immédiate.