Chirurgie esthétique homme

La chirurgie de la calvitie

La calvitie masculine est appelée calvitie androgénétique, elle évolue la plupart du temps de part une prédisposition génétique.

Elle touche l’homme à partir de 30 ans et peut avoir une évolution plus ou moins rapide. Elle touche en général la région frontale et le vertex , alors que la couronne est respectée avec une densité normale.

Le traitement chirurgical de la calvitie peut commencer à s’envisager lorsque la densité des zones atteintes est diminuée de façon visible avec perte de 50 % de la densité.

Le traitement par microgreffes capillaire peut s’envisager selon deux techniques différentes.

LA TECHNIQUE DE LA BANDELETTE OU FUT (follicular unit transplantation)

Cette technique classique consiste à prélever une bandelette de cheveux au niveau de la couronne sous anesthésie locale, la zone donneuse est fermée par rapprochement des berges avec des agrafes, laissant en place une cicatrice invisible au niveau de la nuque. Aucun rasage préalable n’est nécessaire et la cicatrice est cachée par les cheveux aussitôt suturée. Les zones à greffer sont anesthésiées localement. Le fragment de cheveux prélévé est utilisé en totalité pour détacher des microgreffes qui contiennent 1 à 3 unités folliculaires , chacune contenant 1 à 4 cheveux . Les greffons sont déposés dans la peau par une petite incision . Ils sont répartis entre les cheveux existants en prenant soin de ne pas léser les bulbes pileux des cheveux voisins. On arrive en moyenne à greffer une dizaine de microgreffes par cm2. Ainsi si la zone à traiter a une surface de 400 cm2, environ 400 microgreffes pourront être implantées. Chaque greffon va générer 4 à 12 cheveux, en ne laissant aucune cicatrice visible. Soit pour 400 microgreffes de 1600 à 4800 cheveux à titre d’exemple . La séance a une durée de 3 à 4 heures pendant laquelle vous pouvez vous détendre sans douleur. Les avantages de cette technique sont l’apport d’une bonne densité, un taux de survie des greffons de bonne qualité, aucune perte lors des prélèvements car les bulbes sont controllés à la vue . Le principal inconvénient est la cicatrice au niveau de la nuque et l’impossiblilité de prélever plus de deux fois sur la nuque . Aujourdhui elle tend à être supplantée par les greffes FUE ou Follicular Unit Extraction.

LA TECHNIQUE DE GREFFE D’UNITES FOLLICULAIRES OU FUE (Follicular Unit Extraction)

Cette technique consiste à prélver les unités follicullaires sur une zone plus large de la couronne.

Elle nécessite un rasage le plus souvent de la totalité du cuir chevelu ou juste de la couronne.

Les unités folliculaires sont extraites à l’aide d’un forêt creux de 0,8 à 0,9 mm monté sur un tour électrique. Le patient est alors sur le ventre et anesthésié localement.

Le prélèvement indolore va durer environ 2 h 30 en moyenne.

Les transplants sont conservés dans du sérum froid et prélevés selon les besoins jusqu’à 1200 transplants pour une grosse séance.

Ils contiennent chacun de 1 à 4 cheveux , fournissant alors jusqu’à 5000 cheveux.

Le patient s’installe ensuite en position demi assise, les zones à greffées anesthésiées localement.

Les unités folliculaires sont insérées une à une à l’aide d’une micro pince et dans un orifice préparé par une micro incision.

Nous prenons bien soin d’orienter l’axe des cheveux pour une repousse dans un axe naturel correspondant à l’implantation capillaire du patient.

LES SOINS POST GREFFE

Un pansement compressif est mis en place.

Le premier shampooing est autorisé à 48 heures et les cheveux laissés à l’air.

La reprise du travail est possible au bout de 5 jours.

Des micro croûtes vont apparaitre et disparaitront en 21 jours.

La repousse des cheveux a lieu au cours des 6 premiers mois et est progressive.

Cette repousse est définitive et ne subira pas de chute en cas d’aggravation. Pourquoi ? Parce que les cheveux de la couronne occipitale ne possèdent pas de récepteurs spécifiques sensibles à la chute du cheveu le secret de la technique est là.

On peut noter une chute temporaire et partielle des cheveux sains, qui repousseront dans les 6 mois. Plus le cheveux est épais et foncé, plus il aura un caractère couvrant.

LES INJECTIONS DE PRP (PLASMA RICHE EN PLAQUETTES)

Nous préconisons des injections de PRP à partir de 6 semaines après la séance de greffe . Elles seront au nombre de 3 espacées de un mois afin de booster la repousse des cheveux et d’atteindre tous les cheveux dont les cycles de repousse ne sont pas synchronisés.

Des séances ultérieures de greffes sont possibles soit systématiquement soit en cas d’aggravation de la calvitie.

Attention les patients porteurs de calvitie très étendue avec couronne très étroite ne pourront pas bénéficier de cette technique.

Dans certains cas de cuir chevelu très souple avec une zone glabre sur le vertex, on pourra pratiquer une réduction de tonsure qui consiste à retirer la portion atteinte de cuir chevelu pour réduire la surface de la calvitie et les besoins en zones donneuses.

De façon plus exceptionnelle, le recours à des lambeaux de cuir chevelu ou des lifting du cuir chevelu peut s’avérer utile.

Calvitie résultat après greffe FUE 5000 cheveux

Prélèvement follicule dans le cuir chevelu pendant la séance FUE

Greffons folliculaires au cours d’une séance de FUE

Aspect de greffons FUE implantés pendant l’intervention

Prélèvement au foret de 0,8 mm au micro moteur pendant une séance de FUE

Votre chirurgien saura vous conseiller.