Chirurgie esthétique du visage

Otoplasties – Chirurgie des oreilles décollées

La demande en consultations pour oreilles décollées débute vers 9 ans jusqu’à l’âge adulte.

Chez l’enfant un complexe important s’installe avec railleries à l’école, difficulté à assumer les cheveux courts, cela peut entraver l’épanouissement de l’enfant ou l’adolescent.

Chez l’adulte la demande est plus tardive mais toute aussi licite par son caractère inesthétique, la gêne pour la coiffure notamment le chignon chez la femme.

Une oreille normale comprend la conque portion cartilagineuse en forme de cupule rigide dans laquelle s’ouvre le conduit auditif , et le pavillon de taille variable selon les individus qui est cartilagineux également et plicaturé vers l’arrière par un pli appelé anthélix.

La déformation d’oreilles décollées comprend de façon isolées ou associées, une hypertrophie de la conque ce qui déporte le pavillon vers l’avant, et un défaut partiel ou total de plicature de l’anthélix ce qui aggrave l’ouverture du pavillon vers l’avant et décolle l’oreille.

L’intervention peut se pratiquer à partir de l’âge de 9 ans ce qui correspond à la fin de croissance de l’oreille.

Elle est pratiquée en clinique et peut dans certains cas être prise en charge par les caisses d’assurance maladie.

Le mode d’anesthésie est générale ou locale selon les cas.

L’hospitalisation est d’une nuit ou de quelques heures.

Deux procédés sont utilisés.

  • L’otoplastie antérieure percutanée ou technique des fils est une technique pratiquée par votre chirurgien depuis 20 ans personnelle et originale. Elle est sans cicatrices et se pratique par l’avant de l’oreille, des incisions de 2 mm sont réalisées en avant et permettent d’assouplir les cartilages à la râpe, de reconstituer le pli anthélicéen et de réduire l’hypertrophie de la conque, cela est maintenu par des fils non résorbables de monofilament qui sont camouflés sous la peau. Intervention fiable aux résultats très naturels elle est donc sans cicatrice et peu douloureuse, seul inconvénient parfois à plus ou moins long terme, un fil peut être rejeté ou s’enflammer nécessitant son retrait en cabinet mais sans compromettre le résultat.
  • La technique d’otoplastie postérieure classique comporte une incision postérieure dans le pli et consiste à reconstituer le pli anthélicéen et souvent un geste de réduction de taille de la conque par enfouissement ou résection partielle. Elle s’adresse plutôt aux déformations importantes de la conque et aux cartilages très rigides.

Votre chirurgien plasticien saura vous conseiller sur la technique qui vous convient

Un bandeau de contention sera placé en salle d’opération à porter surtout la nuit pendant 10 à 15 jours.

Les suites sont marquées par douleurs légères et ecchymoses du pavillon des oreilles pendant 10 jours.

Les complications sont rares plutôt à type de défauts de régularité des cartilages ou insuffisance de correction, rejets tardifs de fils dans la technique percutanée antérieure.

La pratique des sports de contact ou collectifs à éviter pendant 1 à 3 mois.

1. Otoplatie bilatérale par voie antérieure sous anesthésie locale – 2. Otoplastie bilatérale par voie postérieure

Le mot du chirurgien : une opération indispensable aux résultats naturels et qui peuvent embellir un visage et faire disparaitre un complexe permanent.