Chirurgie esthétique du visage

Chirurgie des paupières ou blépharoplasties

Chirurgie des paupières supérieures-Blépharoplastie supérieure – Poches ou œil creux

Le but de la blépharoplastie supérieure est d’ouvrir le regard, d’alléger un regard lourd et supprimer les poches et hernies graisseuses.

Elle peut commencer à être indiquée à partir de l’âge de 40 ans environ dès l’apparition des premiers signes, notamment regard lourd, poche interne, difficulté à se maquiller, air fatigué.

Le chirurgien doit bien évaluer le caractère chirurgical de la disgrâce et cibler les éléments anatomiques à traiter. Une photographie entre 20 et 30 ans vous sera demandée pour analyser votre processus de vieillissement.

Un bilan ophtalmologique est demandé avant l’intervention.

Le chirurgien pourra ainsi retirer de la peau en excès à la demande, et supprimer l’excès au niveau des poches graisseuses internes et moyennes qui font hernie à travers le septum.

La cicatrice est placée dans le pli supérieur de la paupière et sera invisible.

En cas d’œil creux, il faudra au contraire être prudent et parcimonieux et parfois même injecter une petite quantité de micro graisse pour remplir cet œil creux au dessus du pli palpébral.

Vous aurez le choix entre une anesthésie locale ou générale en ambulatoire, l’intervention dure 45 minutes. De la glace sera appliquée pendant 30 mn.
Les suites sont marquées par un léger gonflement des paupières, quelques bleus plus ou moins diffus et une sensation de pesanteur des paupières, le tout est résolutif en 5 à 8 jours, durée de l’éviction sociale.

Un traitement adapté antidouleur et à base d’arnica vous sera prescrit, ainsi que des collyres lubrifiants et protecteurs occulaires. L’exposition solaire est à éviter pendant un mois.

Les complications sont rares hématome, infection, retard cicatrisation, cicatrice vicieuse, microkystes.

Le résultat est probant au bout d’un mois et stabilisé au bout de trois mois, il est alors définitif.

Le mot du chirurgien : une intervention simple, rapide, efficace,réalisable sous anesthésie locale, peu de complications, utile dès l’âge de 40 ans pour éclaircir le regard.

Chirurgie des paupières inférieures- Blépharoplasties inférieures-Traitement du cerne et poches

Le but de la blépharoplastie inférieure est d’ouvrir le regard et supprimer cernes, poches et hernies graisseuses qui donnent l’air fatigué.

Elle peut commencer à être indiquée à partir de l’âge de 40 ans environ dès l’apparition des premiers signes, notamment poches sous les yeux air fatigué et relâchement de la peau.

Le chirurgien doit bien évaluer le caractère chirurgical de la disgrâce et cibler les éléments anatomiques à traiter. Une photographie entre 20 et 30 ans vous sera demandée pour analyser votre processus de vieillissement. Un bilan ophtalmologique est demandé avant l’intervention.

Le chirurgien pourra ainsi supprimer l’excès au niveau des poches graisseuses qui font hernie à travers le septum, retendre le muscle de la paupière pour éviter l’oeil rond et retire au besoin très peu de peau pour éviter l’ectropion.

La cicatrice est placée au ras des cils classiquement et sera invisible.

Chez le sujet jeune à peau élastique, la cicatrice peut être placée dans la conjonctive c’est la voie transconjonctivale.

En cas d’œil creux, il faudra être prudent et plutôt réintégrer la poche de graisse derrière le septum et parfois même injecter une petite quantité de micro graisse pour remplir le cerne sous la hernie graisseuse et à la jonction cerne pommette.

Vous aurez le choix entre une anesthésie locale ou générale en ambulatoire, l’intervention dure 45 minutes. De la glace sera appliquée pendant 30 mn.
Les suites sont marquées par un léger gonflement des paupières, quelques bleus plus ou moins diffus et une sensation d’empâtement des paupières, le tout est résolutif en 5 à 8 jours, durée de l’éviction sociale.

Un traitement adapté antidouleur et à base d’arnica vous sera prescrit, ainsi que des collyres lubrifiants et protecteurs oculaires. L’exposition solaire est à éviter pendant un mois.

Les complications sont rares hématome, infection, retard cicatrisation, cicatrice vicieuse, microkystes. L’œil rond et ectropion demeurent très rares et souvent temporaires.

Le résultat est probant au bout d’un mois et stabilisé au bout de trois mois, il est alors définitif.
L’alternative à ce traitement peut être des injections de comblement pour camoufler la hernie graisseuses .

Un traitement médical non-invasif de radiofréquence peut aussi raffermir la paupières inférieure et atténuer les poches de graisse sans chirurgie dans les cas de faible relâchement .

Dans d’autres cas de ptose et descente de la pommette une technique de lifting médiofacial ou lifting malaire peut s’avérer nécessaire et cela vous sera expliqué .

Lifting des paupières supérieures et suppression des cernes et poches graisseuses en paupières inférieures

Le mot du chirurgien : intervention dont la demande fréquente concerne les poches sous les yeux ou l’air fatigué. Efficace sur les poches et la remise en tension de la paupière. Attention, ne remonte pas la pommette. Peut être réalisée sans cicatrices par la conjonctive chez le sujet jeune lorsqu’on ne veut traiter que la hernie graisseuse.